Le télétravail en avantages et inconvénients
Le télétravail en avantages et inconvénients

Le télétravail, quésaco ? Pour la majorité des travailleurs, en particulier du secteur tertiaire, cette forme de flexibilité (non, pas nouvelle forme de travail) offre de nombreux attraits alors que les compagnies restent réticentes à le mettre en place.

A tort ou à raison ? Faisons le tour, rapide, de la question du télétravail.

 

La maison comme source de motivation

Travailler à distance – habituellement de son domicile – offre de nouvelles opportunités, non seulement en terme de vie quotidienne mais également de gains de productivité et de disponibilité. Pourquoi ?

D’une part, les employés évitent la perte de temps, parfois considérable, des transports ainsi que le stress associé. Par ailleurs, les télétravailleurs tendent, non seulement à commencer à l’heure voire plus tôt mais également prendre beaucoup moins de pauses à la maison. La distance inclut souvent – et ce sans justification particulière – une sorte de sentiment de culpabilité qui pousse les employés à en faire plus.

 

La maison comme source de distraction

Le revers de la médaille tient dans la même organisation. Travailler depuis la maison, c’est commencer sa journée en pyjama, démarrer son ordinateur puis s’attacher à prendre un petit déjeuner un peu plus long que la normale.

Une journée à la maison, c’est aussi une opportunité de sortir, réaliser quelques taches laissées en plan ou bien se charger des enfants. Autant de distractions potentielles, sans parler des grands amis naturels des employés moins dédiés que sont un internet sans limite, la télévision et autres bières dans le frigo.

 

La déconnexion

En continuant à avancer, l’on rencontre des risques plus importants. Bien que connectés (technologiquement parlant), les employés, avec le temps, commencent à éprouver une forme de déconnexion. Loin de l’entreprise, loin des collègues, n’ayant qu’une capacité limitée à obtenir de l’information – principalement de manière formelle – et glissant, petit à petit, en dehors du giron de l’entreprise.

Du point de vue de la motivation, le manque d’interactions réelles pèse habituellement sur les employés à distance. Ce peut être de manière totalement involontaire, cependant, ne pas (ou plus) avoir la possibilité d’échanger face à face, autour d’un café ou d’un plateau repas, implique de perdre totalement l’avantage des communications informelles, bruits de couloir et autres rencontrent inopinées qui, au final, constituent une part importante du succès d’un employé.

Pour aller un peu plus loin, la distance et la solitude quotidienne peuvent aussi déboucher sur des problèmes beaucoup plus importants de perte de motivation et de dépression.

La solution ? Idéalement, un modèle mixte offre le meilleur compromis pour les employés et employeurs. Il permet de conserver des liens tout en offrant un degré de liberté qui reste important pour tous. C’est également un élément motivateur et une solution à d’éventuels problèmes de transports, conditions météorologiques ou autres soucis de la vie quotidienne.

Ce ne sont, toutefois, que 15 ans d’expérience qui parlent ici. Quelles sont vos opinions dans le domaine ?

Cela pourrait vous intéresser…