Stephen Hawking, génie et marketeur de la communauté scientifique
Stephen Hawking génie et marketeur de la communauté scientifique

Repose en paix, Professeur Hawking. Sans entrer dans le domaine de l’information, à l’heure où le trépas de Stephen Hawking est sur toutes les lèvres, je me devais de pointer sa contribution énorme, non seulement au monde de la science mais, de manière beaucoup plus large, à notre vie quotidienne. Il faisait partie de cette caste rare d’hommes et femmes de science qui s’avèrent également humains et contribuent à faire avancer – ou tout au moins reculer plus lentement – notre humanité.

 

Stephen Hawking c’était également un marketeur hors pair pour le monde scientifique. Un homme qui ouvrait la porte de la science à tous et rendait des notions techniques accessibles. Un homme qui a réussi à faire d’un domaine (ou d’une industrie) pas nécessairement sexy, un sujet d’intérêt général. Et c’est là l’une de ses victoires. Ainsi que les fondation de son succès populaire. En plus d’un sens de l’humour pointu qui ne fait jamais de mal.

Pour les représentants d’industries ennuyantes, l’exemple de Stephen Hawking est celui à suivre pour mettre en avant, de manière positive et intéressante, votre domaine.

 

Au-delà du marketing, parlons un peu technologie – en lien avec une récente vidéo partagée sur ce site mettant en scène une horde de SpotMinis – sur la base du dernier message posté par le professeur sur un forum public. Une réponse, lors d’une session “AMA” sur Reddit (Stephen Hawking AMA [/r/science/Reddit]), à la question de la capacité de l’humanité à survivre un age de chomage technologique (créé par l’automatisation et l’ascension des robots).

Son opinion, sur ce sujet, était simple; le fait que les robots prennent notre place ne pose pas de problème, à condition que les dividendes de cette nouvelle forme de travail soient re-distribués de manière équitable et pas la propriété de quelques capitalistes.

 

“If machines produce everything we need, the outcome will depend on how things are distributed. Everyone can enjoy a life of luxurious leisure if the machine-produced wealth is shared, or most people can end up miserably poor if the machine-owners successfully lobby against wealth redistribution. So far, the trend seems to be toward the second option, with technology driving ever-increasing inequality.”

 

Rendez-vous d’ici quelques années pour voir si l’humanité (nous, en l’occurrence) aura suivi les leçons et, surtout, la dernière leçon du professeur Hawking.

Cela pourrait vous intéresser…