Sélectionner une page
3 innovations à venir aux Jeux olympiques d’hiver de 2018
3 innovations à venir aux Jeux olympiques d’hiver de 2018

Un podium technologique pour commencer. La réalité virtuelle, l’internet des objets et les “wearables” sont partout. Et cela inclut des événements majeurs comme le Super Bowl ou les Jeux olympiques à venir. La technologie est désormais entrée dans le sport – de la “mode” aux outils d’entrainement en passant par les médias.

Alors, quelles sont ces innovations qui vont se lancer cette année pendant les jeux d’hiver ?

 

Un remède contre le froid

Parfois, la simplicité est la recette gagnante. Cette année, la maison Ralph Lauren, a créé des vestes auto-chauffantes pour l’équipe de ski américaine. Une innovation bienvenue au regard des températures attendues pour la cérémonie d’ouverture, quelques 10 degrés celsius. Ces vêtements, alliant style et côté pratique, sont équipés d’une batterie disposant de onze heures d’autonomie. La chaleur peut être ajustée via son smartphone. Celà dit, si vous n’avez pas la chance de faire partie de cette équipe nationale et participer aux Jeux en Corée, il vous faudra patienter encore quelques temps (dansez pour vous réchauffer) puisque la vente au grand public ne commencera qu’à l’automne prochain.

 

Données et analyses en temps réel

Suivre et capturer les données de performance, à la fois individuelle et collective, constitue un élément critique dans le sport. La technologie a permi de faciliter ce processus. Polar qui, comme d’autres marques, propose des capteurs et autres outils de suivi, est utilisé par un nombre important d’athlètes participant aux Jeux. Les entraineurs ont accès aux données des capteurs portés par les sportifs et aux données comparatives en temps réel. Ils peuvent ainsi ajuster des attitudes ou stratégies en temps réel (effort, repos, etc.) pour optimiser les performances. A noter, Polar est la marque à l’origine du capteur de rythme cardiaque sans fil, lancé en 1982.

Samsung ne sera pas en reste avec ses “SmartSuits” (combinaisons intelligentes) contenant des capteurs et portées par deux membres de l’équipe hollandaise de patinage de vitesse. Cette technologie permettant aux entraineurs d’obtenir les données de vitesse en direct, sur leur smartphone.

 

Les simulations comme outils d’entrainement

Selon le site Mashable, les équipes de ski et de snowbard américaines ont utilisé des technologies de réalité virtuelle dans le cadre de leur entrainement. Une manière de répéter et perfectionner leurs descentes sur un même circuit (une démarche quasi-impossible dans la réalité). En règle générale, les athlètes ne peuvent s’entrainer sur les pistes sur lesquelles ils/elles seront amené(e)s à courir que quelques jours avant la compétition. L’équipe a commencé, il y a quelques années, à travailler avec une société basée en Californie, Strivr, spécialisée en technologies de réalité virtuelle. Les casques de RV portés par les athlètes permettent aux entraineurs d’analyser les mouvements de tête de ces derniers et les éléments et points sur lesquels ils portent leur attention pendant une descente. Les entraineurs peuvent également introduire des conditions différentes, en changeant la météo, par exemple. A la manière d’un jeu vidéo.

Ce ne sont là que quelques innovations et, au vu des technologies qui ne font, pour le moment, que pointer leur nez, on ne peut qu’envisager des sports à physionomie différente dans le futur (proche ?).

Cela pourrait vous intéresser…